blog-08.jpg

La certification CCAK est destinée aux auditeurs des environnements Cloud publics et privés. Cette certification est proposée conjointement par l’ISACA et la CSA. L’ISACA est à l’origine du CISA, certification bien connue des auditeurs IT et du COBIT, référentiel de gouvernance IT qui peut aussi être utilisé pour la gouvernance de la cybersécurité et déployer le NIST CSF. La Cloud Security Alliance propose depuis plusieurs années la certification CCSK. La CSA est aussi à l’origine des certifications de fournisseurs Cloud STAR. Le programme du CCAK complète les compétences des auditeurs IT développés pour d’autres domaines comme le PCI-DSS QSA (Qualified Security Auditor) pour la sécurité de l’industrie des cartes de paiement, le FedRamp 3PAO Assessor pour les régulations Cloud américaines ou encore la certification Européenne préparée dans le cadre de l’application de la régulation « Cyber Act ».

Mots clés: Cloud Certifications SécuritéCloud CCAK audit

Lire la suite

blog-03.jpg

Depuis une dizaine d’années, les réseaux SDN sont de plus en plus utilisés en particulier dans les datacenters des fournisseurs de Cloud mais aussi par les opérateurs sur leur WAN et au sein des infrastructures réseaux des grandes entreprises. Google par exemple a été à la pointe en connectant ses data centers avec des commutateurs et des contrôleurs mettant en œuvre le protocole OpenFlow. D’autres groupes ont aussi annoncé utiliser OpenFlow comme Amazon, Microsoft et AT&T. Le SDN est au programme de la certification CCSP depuis son lancement et a aussi été intégré plus récemment au nouveau programme du CISSP. Les réseaux SDN facilitent la gestion des réseaux en environnements Cloud en permettant automatisation, évolution rapide, redondance et segmentation virtuelle des clients en optimisant les coûts d’infrastructure.

Mots clés: Cloud CCSP CCSK SécuritéCloud SDN

Lire la suite

blog-06.jpg

Le DLP (Data Loss Prevention ou Data Leakage Prevention) n’est pas nouveau en cybersécurité. Mise en œuvre en milieu bancaire depuis longtemps, cette protection s’est généralisée ces dernières années à d’autres secteurs en particulier du fait du développement des services Cloud. L’idée est de détecter et de prévenir les fuites de données sensibles. A l’origine de ces fuites, des erreurs humaines (par exemple l’envoi d’une pièce jointe non chiffrée ou le stockage dans le Cloud public de fichiers accessibles par tous) mais aussi des malveillances internes (par exemple un employé qui quitte sa société et copie sur une clé USB des fichiers clients). Le DLP est au programme du CISSP et du CCSP. Ces projets transverses nécessitent des outils efficaces et une organisation solide.

Mots clés: RGPD GDPR CISSP CCSP DLP

Lire la suite

blog-07.jpg

Les risques de cybersécurité liés à la sous-traitance et à la gestion de la chaîne d'approvisionnement sont nombreux et difficiles à traiter. Les impacts peuvent être importants, par exemple des attaques ciblées au travers d'équipements compromis puis connectés au système d'information ou des modifications du code source d'applications.  Le nouveau programme du CISSP détaille les notions liées au SCRM (Supply Chain Risk Management) dans le premier domaine consacré à la gouvernance.  Si les méthodes classiques d'analyse de risques peuvent être utilisées (Ebios Risk Manager, FAIR...), plusieurs référentiels spécifiques du NIST (par exemple le NISTIR 8276) , de l'ISO, de SAFECode ou d'OpenGroup fournissent des bonnes pratiques pour analyser et traiter les risques liées à la chaine d'approvisonnement.

Retrouvez notre vidéo de présentation du SCRM.

Mots clés: Cyberdéfense CISSP Cyber Risques SCRM SupplyChain Sous-traitance

Lire la suite

blog-10.jpg

Les certifications des fournisseurs Cloud sont requises par les clients dans le cadre de la phase de due diligence, préalable important à toute contractualisation. Ces mécanismes de certification sont encouragés par le RGPD. L’article 28 sur les sous-traitants stipule « L'application, par un sous-traitant, d'un code de conduite approuvé comme le prévoit l'article 40 ou d'un mécanisme de certification approuvé comme le prévoit l'article 42 peut servir d'élément pour démontrer l'existence des garanties suffisantes conformément aux paragraphes 1 et 4 du présent article ». Adopté en 2019, le règlement européen Cybersecurity Act prévoit la définition d’un cadre européen de certification de cybersécurité, en particulier dans le domaine du Cloud, au niveau substantiel. Le niveau élémentaire étant réservé pour les applications de type IoT - Internet des Objets et le niveau élevé pour les dispositifs médicaux ou les véhicules connectés. La certification américaine STAR est très répandue parmi les acteurs majeurs de Cloud public. Elle comprend trois niveaux et se base sur des mesures de sécurité standardisées par la Cloud Control Matrix (CCM). Ce standard est au programme des certifications individuelles CCSP et CCSK (Certified Cloud Security Professional et Certificate of Cloud Security Knowledge).

Mots clés: Cloud CCSP CCSK CSA CCAK

Lire la suite

blog-02.jpg

La norme ISO 27035 et le référentiel du NIS 800-61 traitent de la gestion des incidents de cybersécurité. Le processus comprend cinq phases. La première phase, planification et préparation et la dernière, amélioration font l’objet du document ISO 27035-2. Les trois autres phases : détection, évaluation et décision et réponses sont couverts par la norme ISO 27035-3. Ce document fixe des bonnes pratiques pour mettre en place une capacité de réponse aux incidents efficace. PROSICA propose une formation intensive de deux jours sur ce sujet.

Mots clés: ISO 27035 IncidentResponse RéponseIncidents CERT CTI CSIRT

Lire la suite

blog-15.jpg

La CIPP/E (Certification Information Privacy Professional / Europe) est une certification européenne proposé par l’IAPP. Cette certification permet de valider que les connaissances élémentaires du droit européen sur la protection des données à caractère personnel sont acquises et que le corpus légal et réglementaire est maitrisé. Les autres certifications proposées par l’IAPP se concentrent sur d’autres zones internationales (Asie, Canada, Etats-Unis). Cette certification est souvent requise pour les fonctions de DPO (Data Protection Officer) ou CPO (Chief Privacy Officer). Les autres certifications de l’IAPP sont orientées technologie (CIPT) et sur la mise en œuvre d’un programme de protection des données personnelles (CIPM). PROSICA, organisme de formation référencé Datadock et Qualiopi planifie régulièrement des sessions de formation de deux jours (modes présentiel et distanciel) pour se préparer au CIPP/E. 

Mots clés: RGPD GDPR DPO Données personnelles Certifications CIPP/E Data Privacy

Lire la suite

blog-03.jpg

Les certifications individuelles sont de plus en plus requises par les entreprises qui recrutent des professionnels de la cybersécurité. Si le CISSP reste la certification généraliste la plus connue, l’utilisation massive des offres de Cloud publics et privés rend incontournable le besoin d’expertise cyber spécialisée dans ce domaine. Parmi les certifications proposées par les fournisseurs américains de solutions de Cloud publics, citons AWS Certified Security, AZ 500 de Microsoft et Professional Cloud Security Engineer de Google. Deux certifications « agnostiques » de sécurité du Cloud de détachent : le CCSK et le CCSP. Notons enfin la certification orientée audit du Cloud CCAK.  

Mots clés: Formations Cybersécurité CCSP CCSK

Lire la suite

blog-09.jpg

Le concept de CTI (Cyber Threat Intelligence) est issu du monde du renseignement. Il vise à collecter les informations idoines pour identifier les menaces cyber, par exemple des indicateurs de compromission, des alertes ou des techniques d’attaques. L’objectif est d’améliorer l’efficacité de sa réponse aux incidents de sécurité en dotant les parties prenantes (en particulier les SOC - Security Operation Center et les CERT – Computer Emergency Response Team) d’outils facilitant le partage d’informations. Comme dans le monde du renseignement, il ne suffit pas de collecter et partager des informations, il faut aussi les traiter pour prendre rapidement les bonnes décisions. Rappelons à ce sujet les normes ISO 27035 qui donnent un cadre pour améliorer son processus de qualification et de décision des événements et incidents de cybersécurité.

Mots clés: ISO 27035 Réaction Incidents sécurité SOC CERT CTI MISP TTP STIX TAXII IoC

Lire la suite

blog-11.jpg

Le référentiel 800-53 est un document important produit et mis à jour par la NIST américain depuis sa création en 2005. C’est un catalogue structurant pour les agences publiques américaines dans le cadre de leur mise en conformité FISMA avec le FIPS 199 pour la catégorisation du système et le FIPS 200 pour le choix des niveaux d’impact et de la sécurité associée. C’est aussi un document central pour les certifications de sécurité Cloud de type FedRamp. Au-delà des Etats-Unis, ce référentiel est beaucoup utilisé par les groupes internationaux, y compris européens. Il se révèle très pratique pour sélectionner des mesures de sécurité et des niveaux de protection, dans tous les domaines de la cybersécurité : gouvernance, systèmes, contrôle d’accès, réseaux, systèmes, ressource humaines, cryptographie…C’est un bon complément du NIST Cybersecurity Framework.

Mots clés: ISO27017 RéférentielNIST ISO27001 NIST FISMA NIST800-53 CybersecurityFramework

Lire la suite

blog-06.jpg

La norme PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard) a été développée par PCI pour encourager et renforcer la sécurité des données de titulaires de carte bancaire. PCI a été fondée en 2006 par American Express, Discover, JCB International, MasterCard et Visa. PCI DSS s’applique aux entités qui traitent des cartes de paiement, que ce soit en tant que commerçants, les acquéreurs, émetteurs ou prestataires de services et plus généralement à toutes les entités qui stockent, traitent ou transmettent les données « cartes bancaires ». Cette norme est au programme du CISSP, notamment dans le domaine 1 du programme. Cet article propose une synthèse des principaux éléments à connaître.

Mots clés: Cybersécurité CISSP PCI DSS ASV QSA

Lire la suite

blog-12.jpg

Les plans de continuité d’activité traitent des risques dont les impacts peuvent être potentiellement très élevés mais dont la probabilité est faible. Pour concilier ces deux extrêmes, il faut mettre au point des plans, qui comportent des volets métiers et techniques. Pour le « business », il s’agit d’identifier les activités les plus critiques pour les maintenir, généralement dans un état dégradé. C’est l’objet du BIA. Le volet technique se concentre sur les aspects logistiques et les plans de continuité informatique.

Les sinistres liés aux problèmes de cybersécurité font partie de ces risques, du fait notamment des nombreux cas de ransomware (rançongiciel) qui touchent des entreprises de toute taille. Les impacts peuvent être très élevés pour l’entreprise (coûts financiers, image de marque…) et dans certains cas avoir des conséquences sur la sécurité des personnes (cas des hôpitaux ou des entreprises industriels sensibles par exemple). Les mesures de sécurité préventives sont bien entendu fondamentales. De nombreux référentiels fixent les bonnes pratiques organisationnels et techniques : NIST 800-53, guides de durcissement (CIS, ANSSI…), CSF. Nul n’étant à l’abri d’un incident majeur voire d’une crise, il est important de travailler le volet réponse et planifier régulièrement des exercices d’entrainement.

Mots clés: IncidentResponse ISO27035 RéponseIncidents Cybercrises Exercices Incidents Ransomware

Lire la suite

blog-05.jpg

En cybersécurité, les risques liés aux chaines de sous-traitance et d’approvisionnement ou C-SCRM (Cyber Supply Chain Risk Management) peuvent être difficiles à traiter. Le NIST publie des bonnes pratiques dans son référentiel NISTIR 8276 – « Key Practices in Cyber Supply Chain Risk Management ». Ces bonnes pratiques font partie des notions à connaitre dans le cadre des certifications CISSP et CCSP. Elles participent à renforcer la confiance clients-fournisseurs, concept présent depuis longtemps dans l’approche ISAE 3402.

Mots clés: CISSP CCSP Cyber Risques ISO27001 ISAE3402 SCRM SupplyChain Sous-traitance C-SCRM ISO27036

Lire la suite

blog-14.jpg

Les vulnérabilités logicielles font partie des risques les plus élevés en cyber sécurité. Le référentiel BSIMM – Buiding Security in Maturity Model est un outil intéressant pour comparer ses activités de sécurisation du cycle de développement avec les bonnes pratiques du domaine. Une étude annuelle, mise à jour depuis 2008 est menée auprès d’une centaine de grands groupes nord-américains. Cette enquête est suffisamment précise pour quantifier les activités. Le Secure SDLC fait partie du domaine 8 de la certification CISSP. Il est aussi abordé dans les certifications de sécurité Cloud. Cela rejoint aussi les bonnes pratiques C-SCRM en termes de sécurité de la sous-traitance.

Mots clés: DevSecOps BSIMM SecureSDLC Développements

Lire la suite

blog-04.jpg

La modélisation des menaces (Threat Modeling) est une activité fondamentale pour identifier et traiter les failles dès la conception avant la phase de développement d’un logiciel ou d’un système. Cette activité fait partie des connaissances requises par les programmes des certifications CISSP : domaine 8, CCSP et CCSK. Certaines méthodes se focalisent sur les menaces et les problèmes de sécurité alors que d’autres comprennent une évaluation des risques au travers leur impact et leur vraisemblance. L’idéal est de planifier cette activité le plus tôt possible dans le cycle de développement, dès que l’architecture est définie. La modélisation doit être mise à jour si nécessaire. Par exemple dans le cas de changement de classification des informations, de modification de l’architecture, de changement de mode d’authentification ou d’autorisation, de modification des exigences métier concernant les exigences de traçabilité ou encore de mise à jour des méthodes cryptographiques.

Mots clés: CISSP CCSP CCSK SécuritéCloud SDLC ThreatModeling Modélisation

Lire la suite

blog-08.jpg

Les certifications individuelles CCSK et CCSP abordent les concepts fondamentaux de sécurisation du Cloud, avec des approches différentes. AWS fait partie avec Azure et OVH des Cloud publics les plus prisés pour les services IaaS (Infrastructure as a Service) et PaaS (Platform as a Service). Les bonnes pratiques de sécurisation des environnements AWS sont disponibles dans plusieurs référentiels. Chez le fournisseur, on peut commencer par le guide « AWS Security Best Practices » qui bien que disponible en version archivée reste un document de synthèse intéressant. Un guide de durcissement du CIS est aussi téléchargeable gratuitement. Notons à ce sujet, une série d’outils développés dans le langage de script d’AWS pour auditer et mettre en œuvre ces éléments de sécurisation. Enfin le SANS a publié un guide très complet (Cloud Security Practical Guide to Security in the AWS Cloud) écrit par 18 contributeurs et formateurs cyber.

Mots clés: CCSP CCSK SécuritéCloud AWS

Lire la suite

blog-07.jpg

Le premier CERT a été créé aux Etats-Unis en réponse à la propagation du premier programme autoreproducteur en novembre 1988 (ver Morris) sur les prémices d’Internet. La première cellule de réponse à incident était née et sera bientôt suivie par beaucoup d’autres que ce soit au niveau des agences nationales de sécurité, des groupes privés (bancaires en particulier) ou des sociétés spécialisées en cybersécurité. Le terme « CERT » ayant été enregistré aux Etats-Unis et son utilisation encadrée, c’est le terme CSIRT qui est souvent préféré. Rappelons que la série des normes ISO 27035 fournit des bonnes pratiques pour mettre en place un processus efficace de réponse aux incidents de sécurité.

Mots clés: ISO 27035 Réaction Incidents sécurité SOC RéponseIncidents CERT CTI CSIRT

Lire la suite

blog-13.jpg

Le CISSP fait partie des certifications généralistes les plus demandées sur le marché de l’emploi des professionnels de la cybersécurité. La préparation à l’examen demande un travail soutenu. Le corpus documentaire du programme officiel est large autant en termes de normes que de référentiels. PROSICA propose une formation de 5 jours, à distance ou en présentiel dont les objectifs sont d’acquérir les fondamentaux, de s’entrainer aux questions d’examen et d’évaluer la charge de travail de révision à produire avant l’examen. Cet article récapitule les principales évolutions du programme en vigueur à partir du 1er mai 2021.

Mots clés: CISSP Formations Cybersécurité

Lire la suite

blog-12.jpg

La détection des événements suspects et la qualification des incidents de sécurité sont des éléments clés du processus de réponse aux incidents de sécurité (voir quelques recommandations ici et ici), que l’on retrouve dans la série de normes ISO 27035. Les CISO/RSSI doivent intégrer cette capacité de détection et de réponse à leur politique de sécurité. L’investigation numérique ou « digital forensics » est une discipline spécifique de la cybersécurité, avec ses compétences et ses outils. Cet article dresse un aperçu des bonnes pratiques disponibles dans cette matière qui, si elle reste très ardue techniquement doit être mieux comprise et intégrée aux processus de réponse et réaction aux incidents.

Mots clés: Cybersécurité SOC InvestigationsNumériques ISO27035 RéactionIncidents RéponseIncidents CERT

Lire la suite

blog-01.jpg

En cybersécurité, la détection des événements suspects et la mise en œuvre de réactions adaptées est une tâche incontournable mais ardue. Les obstacles à surmonter sont nombreux : collecter et remonter des informations fiables, faire le tri entre les faux positifs et les indicateurs pertinents, disposer de l’expertise adaptée pour qualifier les incidents, mettre en place les bonnes réactions, communiquer au bon moment… Une vision focalisée seulement sur les moyens (services d’un Security Operation Center, outils de centralisation et de corrélation des logs, sondes de détection des intrusions, outils CTI…) ne peut pas être efficace si elle ne s’inscrit pas dans une démarche organisée. Les normes ISO 27035 peuvent apporter une aide pour évaluer sa capacité à répondre aux incidents et améliorer son organisation. Sont abordés dans cet article à titre d’exemples, trois composants à évaluer.

Mots clés: Cybersécurité ISO 27035 IncidentsSécurité IncidentResponse Security Operation Center Réaction Incidents sécurité Formation Incidents Sécurité Forensic InvestigationsNumériques

Lire la suite