COSO ERM (Committee of Sponsoring Organizations of the Treadway Commission Entreprise Risk Management) est très utilisé pour le contrôle interne et la gestion des risques. Il reste au programme actuel de la certification CISSP, inclus dans le domaine 1 des connaissances à maitriser pour réussir l’examen. C’est en 1985 que 5 organisations (American Accounting Association, l’institut américain des CPA, Financial Executives International, Association of Accountants and Financial Professionals in Business, Institute of Internal Auditors) ont pour la première fois publié le rapport « National Commission of Fraudulent Financial Reporting ».Depuis cette date le COSO « Committee of Sponsoring Organizations of the Treadway Commission »propose des guides et des bonnes pratiques en gestion des entreprises, contrôle interne et traitement des fraudes.

L’association américaine AICPA qui représente les professions comptables (Certified Public Accountant) est active depuis de nombreuses années dans le domaine du contrôle interne et plus spécifiquement de la sécurité des systèmes d’information. A l’origine SAS 70 remplacé par le standard américain SSAE, et généralisé avec les certifications internationales ISAE 3402, les rapports « SOC » 1, 2 et 3 sont destinés à renforcer la confiance entre le client et son fournisseurs, sur les aspects financiers et sécurité. Ces niveaux de certification trouvent toute leur place dans le cadre des programmes de migrations massives vers les solutions de Cloud Public des groupes publics et privés. L’AICPA a mis au point un nouveau référentiel « SOC for Cybersecurity » que cet article se propose de présenter.