La CIPP/E (Certification Information Privacy Professional / Europe) est une certification européenne proposé par l’IAPP. Cette certification permet de valider que les connaissances élémentaires du droit européen sur la protection des données à caractère personnel sont acquises et que le corpus légal et réglementaire est maitrisé. Les autres certifications proposées par l’IAPP se concentrent sur d’autres zones internationales (Asie, Canada, Etats-Unis). Cette certification est souvent requise pour les fonctions de DPO (Data Protection Officer) ou CPO (Chief Privacy Officer). Les autres certifications de l’IAPP sont orientées technologie (CIPT) et sur la mise en œuvre d’un programme de protection des données personnelles (CIPM). PROSICA, organisme de formation référencé Datadock et Qualiopi planifie régulièrement des sessions de formation de deux jours (modes présentiel et distanciel) pour se préparer au CIPP/E. 

La gestion de la documentation en matière de protection des données personnelles est ardue, en particulier pour les multinationales soumises à des lois et des besoins métiers différents. Cet article propose une synthèse des fondamentaux à appliquer. Ces éléments sont détaillés dans nos formations préparant à la certification européenne CIPP/E de l'IAPP et à la certification DPO France mise en place par la CNIL. 

Les Clauses Contractuelles Types (CCT) ou Standard Contractual Clauses (SCC) sont un des mécanismes juridiques de transferts internationaux de données à caractère personnel en dehors de l’espace économique européen. Elles font partie des connaissances à maitriser pour réussir la certification CIPPE/E de l’IAPP. L’entrée en vigueur des nouvelles clauses de la Commission Européenne a été fixée à septembre 2021. Les importateurs et les exportateurs de données peuvent continuer à invoquer les anciennes CCT jusqu’au 27 décembre 2022. Les CCT intègrent la jurisprudence de la Cour de Justice de l’Union Européenne de l’affaire « Schrems II » qui a par ailleurs abouti à l’invalidation d’un autre mécanisme de transfert, le « Privacy Shield ».

Les techniques de pseudonymisation sont massivement utilisées pour des raisons légales et de cybersécurité. Elles sont au programme des certifications CIPP/E, CCSK et CCSP. On en parle également durant la formation de préparation au CISSP.

Retrouvez notre vidéo de présentation.

La CIPP/E™ (Certification Information Privacy Professional / Europe) est une certification européenne proposé par l’IAPP. Cette certification atteste que les connaissances élémentaires du droit européen sur la protection des données à caractère personnel sont acquises et que le corpus légal et réglementaire est maitrisé. L’ouvrage « Determann’s Guide to Data Privacy Law, International Corporate Compliance » proposé par Lothar Determann constitue une excellente synthèse en matière de « Data Privacy Law ». C’est un bon point de départ pour bâtir la feuille de route du DPO. Ce livre, en anglais est une bonne préparation pour les examens de certification, aussi bien CIPP/E que CIPM. Les nouveautés du programme de l'examen du CIPP/E sont disponibles ici.

L’IAPP est un organisme international qui propose des certifications individuelles dans le domaine de la protection des données personnelles. La certification CIPP/E valide que les connaissances élémentaires sur la protection des données à caractère personnel sont acquises et que le corpus légal et réglementaire européen est maitrisé. Le programme de la certification est complet et l’examen demande un travail individuel soutenu. Comme toute certification individuelle, les thèmes abordés à l’examen sont régulièrement mis à jour. La version de l’examen en vigueur à partir du 1er juillet 2021 développe et précise de nouveaux thèmes comme les évaluations liées aux transferts de données ou « Transfert Impact Assessment » (TIA),aux actions collectives ou Class Actionset à l’intelligence artificielle ou Artificial Intelligence (AI).