La loi FISMA (Federal Information Security Management Act) est un exemple d’exigence légale de cybersécurité qui s’applique aux agences publiques américaines et à leurs fournisseurs notamment dans le domaine du Cloud. C’est une loi importante, citée à titre d’exemple dans le programme du CISSP et en particulier dans le domaine 1 « sécurité et gestion des risques ». Promulguée dans sa première version en 2002, la loi a été révisée en 2014. On retrouve cette loi dans les programmes de certifications individuelles consacrées au Cloud, que ce soit le CSSP ou le CSSK. Le référentiel principal pour la conformité FISMA est le NIST SP 800-53. D’autres exemples en France et en Europe sont proches de ce type de conformité : voir par exemple pour plus de détails la conférence «les tendances juridiques et réglementaires » à Bruxelles ou les obligations des fournisseurs de services numériques – FSN.