La prise en compte de la cyber sécurité dans les cycles de développement est une activité primordiale. Plusieurs référentiels de bonne pratique sont disponibles. Par exemple, la norme ISO 27034 fournit un cadre pour renforcer la sécurité du processus de développement. Autre exemple, le modèle BSIMM. SAFECode est une association internationale qui se focalise sur les bonnes pratiques visant à améliorer la sécurité dans les développements. Cette organisation publie et met à jour régulièrement son référentiel de sécurisation du cycle de développement. Comment identifier les exigences. Comment gérer les composants externes « OpenSource » ou et propriétaires. Comment gérer les problèmes de sécurité. Comment traiter les vulnérabilités découvertes dans ses applications.

La norme ISO 27034 fournit un cadre et des bonnes pratiques pour intégrer la sécurité dans le cycle de développement et d’acquisition des applications.Cette norme fait partie du programme des certifications CISSP, domaine 8, et CCSP. La sécurité des applications est influencée par le contexte métier de l’entité, ses exigences légales et réglementaires et son environnement technique. Le bénéfice de ce cadre est d’apporter la démonstration que la sécurité est intégrée tout au long du cycle de développement. Cette norme fait le lien avec d’autres référentiels comme l’ISO 29193 (conception sécurisée des systèmes), l’ISO 21827 (Systems Security Engineering – Capability Maturity Model), l’ISO 27001(certification d’un système de management de la sécurité de l’information), l’ISO 27005 (gestion des risques de sécurité de l’information). Ce référentiel complète les principes de conception sécurisée (critères communs et ISO 19249). Cette norme complète d'autrs référentiels, utiles pour sécuriser son cycle de développement, voir par exemple le référentiels de SAFECode et le modèle BSIMM.