La CIPP/E (Certification Information Privacy Professional / Europe) est une certification européenne proposé par l’IAPP. Cette certification permet de valider que les connaissances élémentaires du droit européen sur la protection des données à caractère personnel sont acquises et que le corpus légal et réglementaire est maitrisé. Les autres certifications proposées par l’IAPP se concentrent sur d’autres zones internationales (Asie, Canada, Etats-Unis). Cette certification est souvent requise pour les fonctions de DPO (Data Protection Officer) ou CPO (Chief Privacy Officer). Les autres certifications de l’IAPP sont orientées technologie (CIPT) et sur la mise en œuvre d’un programme de protection des données personnelles (CIPM). PROSICA, organisme de formation référencé Datadock et Qualiopi planifie régulièrement des sessions de formation de deux jours (modes présentiel et distanciel) pour se préparer au CIPP/E. 

La CIPP/E™ (Certification Information Privacy Professional / Europe) est une certification européenne proposé par l’IAPP. Cette certification atteste que les connaissances élémentaires du droit européen sur la protection des données à caractère personnel sont acquises et que le corpus légal et réglementaire est maitrisé. L’ouvrage « Determann’s Guide to Data Privacy Law, International Corporate Compliance » proposé par Lothar Determann constitue une excellente synthèse en matière de « Data Privacy Law ». C’est un bon point de départ pour bâtir la feuille de route du DPO. Ce livre, en anglais est une bonne préparation pour les examens de certification, aussi bien CIPP/E que CIPM. Les nouveautés du programme de l'examen du CIPP/E sont disponibles ici.

L’IAPP est un organisme international qui propose des certifications individuelles dans le domaine de la protection des données personnelles. La certification CIPP/E valide que les connaissances élémentaires sur la protection des données à caractère personnel sont acquises et que le corpus légal et réglementaire européen est maitrisé. Le programme de la certification est complet et l’examen demande un travail individuel soutenu. Comme toute certification individuelle, les thèmes abordés à l’examen sont régulièrement mis à jour. La version de l’examen en vigueur à partir du 1er juillet 2021 développe et précise de nouveaux thèmes comme les évaluations liées aux transferts de données ou « Transfert Impact Assessment » (TIA),aux actions collectives ou Class Actionset à l’intelligence artificielle ou Artificial Intelligence (AI).

Le NIST américain publie un référentiel pour améliorer la gestion des risques liés au traitement de données personnelles. Le document suit la même trame que le NIST CSF, centré sur la cyber sécurité et qui rencontre beaucoup de succès, y compris en Europe. C’est un cadre flexible et très utile pour définir et mettre en œuvre d’une manière très pragmatique un programme « Data Privacy » orienté risques, adapté à ses exigences légales et à ses métiers. Il complète ainsi parfaitement d’autres cadres organisationnels comme l’ISO 27701. Le DPO européen peut s’en inspirer pour étayer son traitement des risques dans le cadre de sa check-list de conformité au Règlement Général sur la Protection des données.

La norme ISO 27701 définit un cadre normatif pour la protection des données à caractère personnel. Elle apporte des compléments aux normes ISO 27001, pour les exigences et ISO 27002, pour les lignes directrices. Par ailleurs, la relation est faite en annexe avec d’autres référentiels normatifs ou légaux : ISO 29100 et ISO 29151, règlement général sur la protection des données (RGPD), ISO 27018 (voir premièreet deuxièmepartie)