Piloté par le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), la revue stratégique cyberdéfense, équivalent des anciens livres blancs, a été élaborée en concertation avec des représentants des acteurs publics et privés. Après un passage en conseil de défense et en conseil des ministres, une présentation publique a été organisée au sein du magnifique incubateur de startups « Station F ». Trois tables rondes animées par les rapporteurs de la revue ont mis en exergue quelques éléments clés. Le document complet est disponible sur le site du SGDSN.

Les risques de cybersécurité liés à la sous-traitance et à la gestion de la chaîne d'approvisionnement sont nombreux et difficiles à traiter. Les impacts peuvent être importants, par exemple des attaques ciblées au travers d'équipements compromis puis connectés au système d'information ou des modifications du code source d'applications.  Le nouveau programme du CISSP détaille les notions liées au SCRM (Supply Chain Risk Management) dans le premier domaine consacré à la gouvernance.  Si les méthodes classiques d'analyse de risques peuvent être utilisées (Ebios Risk Manager, FAIR...), plusieurs référentiels spécifiques du NIST (par exemple le NISTIR 8276) , de l'ISO, de SAFECode ou d'OpenGroup fournissent des bonnes pratiques pour analyser et traiter les risques liées à la chaine d'approvisonnement.

Retrouvez notre vidéo de présentation du SCRM.