L’efficacité du processus de réaction aux incidents de sécurité est un bon indicateur du niveau de maturité d’une entité en sécurité des systèmes d’information. Ce processus doit encadrer les activités incontournables : détecter les événements suspects, gérer les faux positifs, déclencher les expertises appropriées, coordonner les actions de réaction, communiquer, améliorer le niveau de protection en travaillant sur les causes profondes. La possibilité de bénéficier des services d’un SOC (Security Operation Center), qu’il soit externe ou interne, ne règle pas tout. C’est l’efficacité du processus qui reste le point clé, les CISO / RSSI en sont les plaques tournantes (Retrouver la première partie de l’article).